Signature d’une Déclaration d’intention entre l’Union européenne et l’Afrique du Sud dans le domaine maritime [en]

Le 3 octobre 2016, à l’occasion de la célébration du vingtième anniversaire de l’accord en Science et Technologie entre l’Union européenne et l’Afrique du Sud, a été signée une déclaration d’intention pour la coopération en recherche et innovation dans le domaine maritime.

JPEG

Cette signature a eu lieu dans la ville du Cap, en marge de la conférence internationale sur les Infrastructures de recherche ICRI 2016, organisée par le Department of Science and Technology (DST) sud-africain en collaboration avec la Commission européenne.

Une coopération en matière maritime entre l’Union européenne, les Etats-Unis et le Canada concernant l’Atlantique Nord préexistait à celle entre l’Union européenne et l’Afrique du Sud. Il s’agit de l’Atlantic Ocean Research Alliance (AORA), initiée par la Déclaration de Galway et signée en mai 2013.

Des parties à l’accord, comme la France et l’Espagne, ont œuvré pour étendre une telle coopération à l’Atlantique sud : des discussions ont été menées ces deux dernières années avec le Brésil et l’Afrique du Sud pour une « Southern Atlantic Alliance ». La déclaration qui a été signée au Cap entre l’Union européenne et l’Afrique du Sud semble donc être une étape supplémentaire vers une Alliance pour la Recherche couvrant l’ensemble de la zone Atlantique.

Cette déclaration entre l’Union européenne et l’Afrique du sud vient souligner l’intérêt des deux parties pour l’économie bleue ainsi qu’une approche analogue. En effet, des similitudes entre l’Opération Phakisa menée par le gouvernement sud-africain et la stratégie « Croissance Bleue » des européens sont à souligner tant en matière de besoins que de volonté.

Le texte vise notamment à un développement joint de technologies adaptées et un accroissement commun des connaissances sur les écosystèmes marins, les liens entre changement climatique et océans, la modélisation et l’observation des systèmes, la gestion des pêches, la sécurité alimentaire et les interconnections entre océans Atlantique et Antarctique.

Plus d’informations :

Site internet de la Commission européenne, informations sur la Croissance bleue (en français)

Site internet de l’Opération Phakisa, initiative sud-africaine pour la Croissance bleue (en anglais)

Source : France Diplomatie

publie le 14/10/2016

haut de la page