Conférence sur la variabilité de l’Atlantique tropical à Cape Town [en]

La variabilité du système océan/climat a d’importantes répercussions socioéconomiques à travers son impact sur le climat continental (sécheresses et inondations), ainsi que sur le changement dans les écosystèmes marins et leurs ressources halieutiques.

Notre compréhension de la variabilité du climat dans l’océan Atlantique tropical et notre capacité à simuler et prévoir ses impacts sont très limitées. Ce constat est également le même pour ce qui est des zones d’upwelling adjacentes (courant de Benguela, et partie africaine du courant des Canaries - zone subtropicale). Dans ce contexte, le programme Européen PREFACE centré sur les observations, la modélisation et les écosystèmes marins ; le programme PIRATA permettant de suivre l’évolution temporelle de paramètres (atmosphériques et océanographiques) ; et le programme international CLIVAR ont réuni du 25 au 27 août 2015 plus de 90 scientifiques et experts venant de 25 pays différents à Cape Town, Afrique du Sud. Durant cette semaine, plusieurs réunions internes à ces trois programmes se sont également tenues.

JPEG

Cette conférence a valorisé l’excellence et la pluridisciplinarité scientifique en océanographie physique, biologie marine, climatologie et sciences humaines. Elle a été labellisée COP21 et a reçu un financement de l’Institut de Recherche pour le Développement – IRD, et du projet bilatéral entre l’Afrique du Sud et la Norvège : SCAMPI NRF.

Cet évènement a été organisé par :

  • Mathieu Rouault, Emlyn Balarin et Sharon Bosman du centre Nansen Tutu en recherche environnementale marine et de l’Institute d’océanographie Ma-Re de l’université de Cape Town ; et
  • Mahaut de Vareilles, Mandy Kong et Noel Keenlyside de l’univerité de Bergen, Norvège.

Les présentations scientifiques et autres information diverses sont disponibles sur le site internet de PREFACE ainsi que sur celui de la conférence.

JPEG

Informations complémentaires :
PREFACE "Enhancing prediction of Tropical Atlantic climate and its impacts" est un consortium de 28 laboratoires de recherche, répartis entre 18 pays, deux continents, et trois partenaires associés directement impliqué dans la gestion durable de larges écosystèmes marins le long de la côte est de l’océan atlantique tropical. Issu du 7ème Programme Cadre de Recherche et Développement (7ème PCRD ou FP7), il vise à bénéficier de l’expertise conjointe des chercheurs européens et africains sur les observations et la modélisation pour mieux comprendre et améliorer les projections climatiques et évaluer leurs impacts sur le bassin Atlantique Tropical, les zones d’upwelling adjacentes (Courants de Benguela et des Canaries), et les écosystèmes marins.

PIRATA "Prediction and Research Moored Array in the Tropical Atlantic" est un programme d’océanographie opérationnelle mis en place en 1997 pour étudier les interactions océan-atmosphère dans l’Atlantique tropical et de leur rôle dans la variabilité climatique régionale à des échelles saisonnières, interannuelles, ou plus longues. Ce programme maintient un réseau de plusieurs bouées de type ATLAS, dont la position géographique est adaptée pour l’étude et le suivi des modes de variabilité climatiques dominants. L’objectif principal est de décrire et de comprendre l’évolution de la structure thermique superficielle et les transferts entre l’océan et l’atmosphère de quantité de mouvement, de chaleur et d’eau douce. Ces bouées sont ainsi équipées d’une station météorologique en surface (mesures de vent, température, humidité, précipitation et radiation solaire) et de capteurs de pression, température et de salinité entre la surface et 500m de profondeur . PIRATA est réalisé dans le cadre d’une coopération multinationale entre trois pays, la France (avec la participation principale de l’ IRD et de Météo France, et la contribution du CNRS et de l’Ifremer), du Brésil avec l’INPE (Instituto Nacional de Pesquisas Espaciais) et la DHN (Diretoria de Hidrografia e Navegacao) et des Etats-Unis avec la NOAA (National Ocean Atmospheric Administration).

CLIVAR "Climate and Ocean : Variability, Predictability and Change" est l’un des quatre grands projets de recherche qui s’inscrit dans le cadre du Programme mondial de recherches sur le climat (PMRC). Il vise à étudier la variabilité naturelle du climat et les changements dus à l’activité humaine. Ses objectifs sont de développer de meilleures compréhension et prédiction du climat dans le but de prendre des précautions et de réduire les impacts du changement et de la variabilité du climat sur la planète.

publie le 08/09/2015

haut de la page