Coopération dans le domaine du cinéma en Afrique du Sud [en]


Sortie de films français dans les cinémas sud-africains

- Une douzaine de films français bénéficient chaque année d’une sortie en salles, au 2e rang des films étrangers non américains, après les productions britanniques. La plupart sont distribués dans le réseau « Cinema Nouveau », salles dédiées aux films étrangers non américains du groupe Ster Kinekor.

Derniers films français sortis sur les écrans en Afrique du Sud

JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG

- En 2013, le réseau Cinéma Nouveau, ainsi que le cinéma indépendant le Bioscope à Johannesbourg, sont devenus membre d’Europa Cinémas, réseau international de salles de cinéma pour la diffusion de films européens.

Festivals de cinéma

En Afrique du Sud
En 2014

  • L’édition 2014 du Durban International Film Festival et du Durban Film Mart (17-27 juillet) ont mis en avant une forte présence française, à travers la projection de films français, le renforcement du partenariat existant en le festival et Produire au Sud Workshop-Nantes, la participation de professionnels français au DFM et l’organisation d’un ciné-concert avec un jazz band français.
    - En savoir plus sur le site de l’IFAS (en anglais)
  • L’IFAS et Cinema Nouveau, en collaboration avec l’Union Européenne et d’autres partenaires européens, se sont associés pour relancer le festival du film européen. 10 films récents (dont un français) représentant le meilleur du cinéma européen contemporain ont été projetés pendant 10 jours dans le réseau Cinéma Nouveau, dans les 4 principales villes d’Afrique du Sud.
    - Pour en savoir plus sur le Festival du Festival Européen et les films sélectionnés

En 2013, l’Institut Français d’Afrique du Sud (IFAS) a participé au festival Cinémas du Monde organisé par Cinema Nouveau, dont la programmation comprenait plusieurs films européens dont un français.

En France
Au Festival de Cannes 2014, pour la deuxième année consécutive, un projet sud-africain soutenu par l’Ambassade de France en Afrique du Sud a été présenté à La Fabrique des Cinémas du Monde, un programme professionnel qui contribue à l’émergence de la jeune création des pays du Sud sur le marché international

In 2013

  • La projection de films sud-africains à l’occasion de plusieurs festivals en France, dans le cadre de la Saison de l’Afrique du Sud en France en 2013, a permis la mise en oeuvre d’un partenariat entre le Durban Film Mart et les plates-formes de co-production de deux festivals français : Paris Cinéma (Paris Project) et le festival des 3 continents à Nantes (Produire au Sud).
  • Cannes Festival 2013 offered a South African focus at the Pavillon des Cinémas du Monde. Round-tables were organized, among them one was about a co-production agreement signed between France and South Africa signed in 2010. Throug this agreement, 3 co-productions were created : "Beauty" by Oliver Hermanus, "Zulu" by Jérôme Salle and "Lady Grey" by Alain Choquart. Other projects are in developement.

Cinema schools

La coopération avec l’AFDA (The South African School of Motion Picture Medium and Live Performance), principale école de cinéma d’Afrique du Sud, est bien établie, dans le cadre du projet « Images d’Afrique formation ».
- En savoir plus sur ce projet

En septembre 2014, l’AFDA accueillera un atelier organisé en collaboration avec Canal France International sur son campus de Johannesburg. En amont de cet atelier, une conférence réunira l’Association régionale d’Afrique du CILECT, qui regroupe les 7 membres africains du Centre International de Liaison des Ecoles de Cinéma et de Télévision (CILECT). Gaston Kaboré, renommé réalisateur africain francophone et directeur de l’école Imagine de Ouagadougou (Burkina Faso), sera présent lors de cet évènement. Une réception sera organisée à la Résidence de France à cette occasion.

Transfert de compétences

  • Le réalisateur sud-africain Ramadan Suleman a été choisi par le National Film and Video Foundation (NFVF) pour aider de jeunes réalisateurs sud-africains dans la réalisation de court-métrages de fiction s’intéressant à la génération des born-free. Une monteuse expérimentée, Aurélie Ricard, apportera un soutien au montage des vidéos et encadrera 5 jeunes monteurs sud-africains.
  • Jacques Bidou, producteur et réalisateur français, a participé à un atelier d’écriture de scénario de court-métrages, qui s’est tenu en Afrique du Sud au début 2014. Cet atelier fait suite à deux autres ateliers Varan organisés en 1988 (durant l’apartheid) et en 1994 ("Mon vote est mon secret"). L’idée centrale était de montrer ce qu’était vraiment l’Afrique du Sud, à travers le regard de la jeunesse.
    Ces ateliers, soutenus par l’Ambassade de France dès leur création, tiennent leur nom, "Varan", de l’école de documentaire fondée par le réalisation Jean Rouche. Les précédents court-métrages documentaires ont été diffusés par ARTE et d’autres chaînes européennes.
    L’atelier de 2014 sera produit par Jacques Bidou et animé par Jean-Loïc Portron, qui faisait déjà partie de l’équipe de l’atelier de 1994. Le thème est "Des nouvelles de l’Afrique du Sud". 15 jeunes talents sud-africains ont été sélectionnés pour y participer. Grâce au soutien de l’Ambassade, Jean-Loïc Portron est venu à deux reprises en Afrique du Sud, pour constituer l’équipe et travailler sur les synopsis. La dernière partie de l’atelier (écrture, tournage) devrait se dérouler de janvier à août 2015.

publie le 11/11/2014

haut de la page