Des étudiants de la Réunion soutiennent des petits producteurs du KwaZulu-Natal [en]

Du 26 mars au 12 avril 2015, des étudiants du Lycée Agricole de Saint-Paul ont mené un projet avec des petits producteurs de canne à sucre sud-africains, en collaboration avec le Lycée Agricole Cedara du Kwazulu-Natal et l’association Canegrowers.

Rencontres avec des producteurs locaux de canne à sucre

Pour la seconde année consécutive, l’association Canegrowers a hébergé des étudiants du Lycée Agricole de Saint-Paul afin de réaliser une étude visant à améliorer la productivité de la filière canne à sucre dans la région d’approvisionnement de l’usine Amatikulu Mill.

Le projet 2015 était financé par l’Union Européenne et le Conseil Régional de La Réunion, avec pour objectif de lier formation professionnelle et recherche agricole pour favoriser une agriculture durable chez les petits exploitants sud-africains.

Durant les deux semaines d’échange, 19 étudiants de St-Paul ont étudié le système agraire de la région d’Eshowe. Soutenus par six étudiants et deux enseignants du Lycée Agricole Cedara, ils ont mené une cinquantaine d’enquêtes auprès de petits planteurs de cannes à sucre locaux. La mission consistait à identifier les principales lacunes agronomiques et les contraintes sociales, humaines et économiques des petits planteurs de cannes à sucre en vue de proposer une analyse cohérente et réaliste dans la perspective d’un développement durable.

Au-delà des intérêts de recherche, l’expérience a permis aux lycéens et aux fermiers d’enrichir leur développement personnel à travers un échange culturel et linguistique. Le bilan réalisé par les professeurs encadrant le projet et les partenaires a en outre montré l’importance de poursuivre les travaux en 2016 afin de compléter les analyses auprès de nouveaux planteurs.

Historique de la coopération

- De 2009 à 2012, l’Institut sud-africain de recherche sur la canne à sucre (Sasri) a coopéré avec le Lycée Agricole de Saint-Paul, permettant aux étudiants de dernière année d’effectuer un travail d’appui auprès de petits planteurs d’Afrique du Sud.

- En 2012, l’association sud-africaine Canegrowers, qui représente les intérêts des 26 500 planteurs de canne à sucre du pays, a signé un accord de cinq ans avec le Lycée Agricole de St-Paul.

- En octobre 2013, un réseau d’établissements agricoles professionnels Afrique australe - Océan Indien (REAP AAOI) a été créé, dans le cadre d’un programme financé par l’Union Européenne et le Conseil Régional de la Réunion. Une vingtaine d’établissements agricoles de la zone- dont les Lycées Agricoles Cedara et Saint-Paul - a signé un accord-cadre marquant la volonté de monter des projets dans le domaine éducatif.

- Pour plus d’informations, merci de contacter Didier RAMAY, enseignant au Lycée Agricole de St-Paul : didier.ramay@univ-reunion.fr

publie le 01/05/2015

haut de la page