DEPLACEMENT D’ALAIN JUPPÉ EN AFRIQUE DU SUD (DU 10 AU 11 NOVEMBRE)

Le ministre d’État, ministre des Affaires étrangères et européennes, M. Alain Juppé, se rendra du 10 au 12 novembre prochains en Afrique du Sud et au Nigeria. Il s’agit de la troisième visite du ministre d’État en Afrique sub-saharienne, après ses déplacements en Côte d’Ivoire le 21 mai dernier et au Soudan du Sud, en Ethiopie et en Mauritanie en juillet.

La visite du ministre d’État en Afrique du Sud, jeudi 10 et vendredi 11 novembre, sera la seconde de M. Alain Juppé dans ce pays en qualité de chef de la diplomatie, le ministre d’Etat s’y étant rendu lors de la transition historique de 1994. Ce nouveau déplacement permettra de confirmer la volonté, exprimée en mars dernier, lors de la visite d’Etat en France du président sud-africain M. Jacob Zuma, de donner un nouvel élan à notre dialogue politique avec ce partenaire essentiel en Afrique.

Le ministre d’Etat devrait être reçu par le président Zuma, et aura un entretien avec son homologue, Mme Maïte Nkoana-Mashabane. Il sera également reçu au siège de l’African National Congress (ANC). Au think tank South African Institute of International Affairs (SAIIA) à Johannesburg, le ministre d’Etat prononcera une allocution sur le thème de " la nouvelle gouvernance mondiale ". Il rencontrera également des membres de la société civile.

Le ministre d’Etat se rendra par ailleurs à Soweto afin de visiter des projets sociaux mis en œuvre avec l’aide de la France, notamment une école et une banque de micro-crédit, financées par l’Agence Française de Développement (AFD). Il inaugurera ensuite les nouveaux locaux de l’Institut français à Johannesburg et rencontrera la communauté française d’Afrique du Sud à la Résidence de France.

Le ministre d’Etat se rendra ensuite le vendredi 11 et le samedi 12 novembre au Nigeria, pays avec lequel la France entretient des relations de plus en plus étroites et confiantes, tant au plan du dialogue politique que des coopérations concrètes. Cette visite sera l’occasion de rappeler le soutien fort de nos deux pays face au fléau du terrorisme. La sécurité dans la bande sahélo-saharienne et la lutte contre le terrorisme sont des priorités de la France.

Au cours de cette visite, le ministre d’Etat devrait être reçu par le président Goodluck Jonathan et s’entretiendra avec le ministre des affaires étrangères, M. Olugbenga Ashiru. Ces entretiens permettront de poursuivre le dialogue politique engagé avec le Nigeria, avec lequel la France a signé un partenariat stratégique lors de la visite du président Yar’Adua en France en 2008. Le ministre d’Etat évoquera le rôle déterminant du Nigeria au sein de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et du Conseil de Sécurité en faveur de la paix et de la démocratie lors des crises ivoiriennes et libyennes.

Il assistera à la signature d’une convention de financement d’un projet de l’AFD en faveur des transports urbains dans la ville de Lagos d’un montant de 100 millions de dollars. Lors de son déplacement, le ministre d’Etat rencontrera la communauté française au Nigeria. Le ministre d’Etat assistera à un diner offert par son homologue nigérian, en présence d’hommes d’affaires français et nigérians sur le thème du développement des liens commerciaux franco-nigérians. Le Nigeria est le premier partenaire commercial de la France en Afrique sub-saharienne et de nombreuses entreprises y sont présentes ; le développement des nos échanges commerciaux sera un des sujets évoqués lors des différents entretiens.

La dernière étape du déplacement du ministre d’Etat se déroulera à Kano, au nord du Nigeria, où il rencontrera le gouverneur de l’Etat et l’émir de Kano. Il interviendra à la " Mambaya House ", centre de conférence de l’Etat de Kano, sur le thème de la France et l’émergence africaine.

publie le 30/06/2014

haut de la page