Dispositif mis en place suite aux attentats de Paris

Dès vendredi soir, le Président de la République a réuni un conseil des ministres exceptionnel afin d’activer un dispositif adapté à la réponse aux événements et au soutien des familles.

Un conseil de défense s’est réuni samedi matin et un deuxième conseil des ministres samedi après-midi. Un ensemble de décisions a été pris, dont on peut retenir, pour l’essentiel, la mise en place de l’état d’urgence, un deuil national de 3 jours et un dispositif interministériel de soutien et d’accompagnement pour les familles des victimes.

Deux structures complémentaires sont activées depuis vendredi soir :

  • La Cellule Interministérielle de Crise (CIC), située au Ministère de l’Intérieur, assure une coordination étroite et constante entre l’ensemble des structures ministérielles concernées par la crise.
  • La Cellule Interministérielle d’Aide aux Victimes (CIAV), établie au Quai d’Orsay, assure les relations avec les familles de victimes. Elle se compose de représentants des Ministères de la Justice, de l’Intérieur, de la Santé, des Affaires étrangères, de l’INAVEM et de la FENVAC. Cette cellule est joignable au numéro vert : 0 800 40 60 05. Un numéro est également joignable depuis l’étranger : 33 1 45 50 34 60.

La cellule a traité plus de 4 600 appels. Toutes les familles concernées bénéficient du soutien de la CIAV.

La cellule d’aide aux victimes a amplifié son action au bénéfice des familles et des proches en ouvrant samedi un centre d’accueil et d’information situé à l’École Militaire. Des équipes de soutien réunissant des psychologues, des professionnels de santé, des experts de la police judiciaire et des représentants du ministère de la Justice répondent aux besoins des familles et de leurs proches. A ce stade 400 personnes ont été accueillies.

Toutes les familles qui ont signalé être sans nouvelles d’un proche sont systématiquement rappelées.

publie le 15/11/2015

haut de la page