Enseignement du français à l’école Silindokuhle, dans le Township Joe Slovo [en]

En 2015, une étudiante de Master de l’Université de Nantes, Mme Sara Papp, a été recruté par l’ambassade de France pour effectuer un stage de formation à la NMMU et développer des projets à l’Alliance française de Port Elizabeth.

Dans le cadre de sa mission, elle a décidé de partager sa passion pour le français à l’école maternelle Silindokuhle, dans le township Joe Slovo.

Silindokuhle signifie "Nous nous attendons à la réussite de nos enfants" en xhosa.

JPEG

Mme Patricia N Piyani, directrice et fondatrice de l’école, est respectée par les gens du pays et est très impliqué dans la vie de la communauté. L’école est fréquentée par environ 60 à 70 enfants qui vivent dans le township Joe Slovo. La langue maternelle des enfants est le Xhosa mais ils apprennent également l’anglais.

L’Alliance française et l’ONG Love Story ont uni leurs forces pour réhabiliter la crèche où sont scolarisés ces jeunes enfants.

L’Alliance s’est associée au projet car il est en parfaite cohérence avec ses objectifs, notamment en matière de développement durable et de soutien des ONG locales. Douze jeunes architectes français tout justes diplômés ont participé à la réhabilitation du bâtiment, sous la houlette d’un membre de l’Alliance française de Port Elizabeth.

JPEG

Mme Papp a reçu un accueil chaleureux du personnel et des enfants et a commencé à travailler avec les enseignants en juin 2015.

Le but de son projet est d’initier les jeunes enfants à la langue française en utilisant des matériaux recyclés, des objets artisanaux, des vidéos et des chansons. Mme Papp travaille en étroite collaboration avec l’enseignant responsable de la classe, qui participe aux ateliers et apprend le français avec les enfants.

Dans les semaines à venir, Mme Papp prévoit de travailler en étroite collaboration avec des musiciens, des enseignants et des jardiniers, afin que l’apprentissage du français puisse être intégré dans une série d’activités scolaires.

publie le 15/09/2015

haut de la page