Escale du Dixmude au Cap du 16 au 21 mai

Le Dixmude, bâtiment de projection et de commandement, fera escale avec le Georges Leygues, frégate anti sous-marine, au port du Cap du 16 au 21 mai. A cette occasion, des visites seront organisées.

Le nom de Dixmude vient de la bataille d’Yser en 1914, durant laquelle les fusiliers marins, réfugiés à Dixmude, ont stabilisé le front et permis le retrait des troupes alliées. Le nom de Dixmude a précédemment été donné à un dirigeable en 1920, puis à l’un des premiers porte-avions d’escorte français engagé au début du conflit indochinois.

Le Dixmude est le troisième bâtiment de type Mistral, après le Mistral et le Tonnerre. Il est à la fois un porte-hélicoptères, un transport de troupes et de matériels, de blindés et d’engins de débarquement amphibie, un hôpital embarqué, un centre de commandement et un bâtiment apte à toutes opérations humanitaires d’envergure.

Avec le désarmement du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc, le Dixmude assure également un rôle de formation des officiers de marine. A son bord, plus de 150 élèves de l’école navale sont formés.

Le Dixmude répond à la nécessité de posséder des unités polyvalentes capables de se positionner au large dans le but de projeter des forces à terre, troupes et matériels, tout en ayant la faculté de commander des opérations interarmées et interalliées d’envergure en mer ou à terre, ou de les soutenir.

publie le 12/08/2014

haut de la page