Escale du navire Hokulea au port de Cape Town et signature d’une convention UCT/IRD/ICEMASA [en]

Dans le cadre de la visite du Président-Directeur-Général de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), J.P. Moatti, et des Directeurs Généraux de l’Institut National des Sciences de l’Univers (INSU),Pascale Delecluse, et de l’Institut Ecologie Environnement (INEE) –CNRS, Stéphanie Thiébault, en Afrique du Sud (du 23 au 27 novembre 2015), l’Institut de Recherche pour le Développement a organisé une rencontre avec les membres de l’équipage du navire Hokulea alors en escale au Port du Cap. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des actions de l’IRD pour la COP21.

Le 26 novembre, l’Ambassadrice de France en Afrique du Sud, Elisabeth Barbier, a rencontré l’équipage de l’Hokulea. Elle était notamment accompagnée du Président de l’IRD et de la DG de l’INSU. Cela fut l’occasion de délivrer un message sur la COP21. L’Hokulea est un navire polynésien qui a entrepris une traversée Pacifique-Océan Indien.

Le lien entre Hokulea et la COP21 a été créé par la rencontre entre scientifiques du WIOMSA (Western Indian Ocean Marine Science Association) et l’équipage Hokulea à Durban / Port Edward durant le colloque du WIOMSA qui s’est tenu le 27 octobre 2015, colloque auquel ont participé des chercheurs IRD.

Pour en savoir davantage sur l’Hokulea (PDF en anglais) :

PDF - 337.2 ko

Crédit photos : Sea Quest - Nicolene Chapman

L’IRD, l’Université de Cape Town (UCT) et le Laboratoire mixte international (LMI) ICEMASA ont également scellé un partenariat le 26 novembre 2015. Cette convention a pour objectif de reconduire ce laboratoire, évalué positivement par une commission extérieure conjointe, pour une durée de cinq ans.

ICEMASA concentre ses recherches dans le domaine des sciences de la mer sur les côtes d’Afrique du Sud à travers une approche multidisciplinaire. Ce groupe de scientifiques réunit des chercheurs spécialisés en écosystèmes marins, gestion des ressources, physique océanographique, échanges océan-atmosphère ou encore en biogéochimie.

Site internet ICEMASA

publie le 27/11/2015

haut de la page