Exercice maritime bilatéral "Oxide 2013" [en]

Les forces françaises basées à La Réunion conduisent avec les forces armées sud-africaines des échanges destinés à développer la coopération pour répondre plus efficacement aux enjeux régionaux de sécurité.

Cette collaboration sera illustrée en septembre 2013 par « OXIDE 2013 », exercice maritime bilatéral entre la France et l’Afrique du Sud, dont le but est de consolider la coopération entre les marines des deux pays pour permettre une réponse collective en cas de crise.

Coopération des armées française et sud-africaine

Cet exercice se déroulera dans le Canal du Mozambique, au large de la capitale Maputo, zone qui fait face à une recrudescence d’actes de piraterie. L’expertise française accompagnera la mission de sécurisation actuellement menée par l’Afrique du Sud (mission COPPER). L’exercice OXIDE vise ainsi à développer l’interopérabilité des forces françaises et sud-africaines pour la lutte anti-piraterie.

Durant cet exercice, des exercices aériens, maritimes de surface et sous-marins seront conduits dans le cadre de la surveillance et de la sécurité du canal du Mozambique. Les centres de secours maritime de La Réunion et du Cap seront également associés à cet exercice.

L’exercice aura lieu en trois phases :

  • Phase 1 : escale dans le port de Maputo du 30 août au 2 septembre pour préparer l’exercice
  • Phase 2 : exercices en mer du 2 au 6 septembre
  • Phase 3 : escale dans le port de Maputo pour effectuer le débriefing de l’exercice

Participation de la frégate « Le Nivôse »

Basée à La Réunion, « Le Nivôse » est un bateau de surveillance d’une longueur totale de 93,5 mètres, d’une largeur de 14 mètres et qui "déplace" 2950 tonnes. L’équipage est composé de 97 marins dont 12 officiers, 49 officiers mariniers, 22 quartiers-maîtres et matelots, 17 hommes du détachement hélicoptère.

Elle remplit une gamme spécifique de besoins opérationnels, patrouillant dans les zones maritimes d’outre-mer sous souveraineté française. Doté d’un équipement de qualité, notamment un hélicoptère Panther Eurocopter, le "Nivôse" a une capacité de détection optimale et un armement lui permettant de consolider la présence française outre-mer.

Le navire effectue plusieurs tâches : surveillance de la zone maritime, lutte contre la piraterie, escales et exercices maritimes conjoints tels qu’Oxyde.

Le Général Hogard, Commandant Supérieur des FAZSOI (Forces Armées Françaises de la Zone Sud de l’Océan Indien) sera présent lors des exercices communs avec la marine sud-africaine.

publie le 17/02/2015

haut de la page