Extrait des brèves du 05.09.2014

Les Brèves sont préparées chaque semaine par le Service Economique Régional.

Brèves d’Afrique australe du 05.09.14

Faits saillants :

Région : persistance d’un fort déficit de compétitivité (rapport 2014-15 du WEF)
Afrique du Sud : Rebond du PMI mais à un seuil traduisant encore une contraction de la production
Angola : baisse de la prévision de croissance 2014 et 1er déficit budgétaire depuis 4 ans (FMI)
Malawi : baisse de la prévision de croissance 2014 (Ministre des Finances)

Afrique du Sud

Rebond du PMI en août mais à un seuil traduisant toujours une contraction de la production

En août, l’indice PMI s’est établi à 49,0 points après 45,9 en juillet, demeurant -pour le 5ème mois consécutif- sous le seuil des 50 points, traduisant ainsi une nouvelle contraction de la production manufacturière. La détérioration du PMI est cependant plus faible qu’au cours des derniers mois, ce qu’indique le gain de +3,1 points enregistré en un mois, compte tenu de la reprise graduelle de l’activité dans les secteurs du platine et de la métallurgie. Les progressions les plus fortes ont ainsi logiquement concerné les composantes « nouvelles commandes » (49,8 points après 45,4 en juillet) et « cycle des affaires » (47,4 points contre 39,4 en juillet). Le maintien du PMI en dessous du seuil des 50 points traduit à la fois la persistance des perturbations en termes de production, mais aussi la faiblesse de la demande extérieure en particulier de la zone euro. Les chiffres du PMI depuis juin devraient se traduire par une faible contribution du secteur manufacturier au PIB sur le 3ème trimestre.

Légère baisse des réserves de change en août (Banque centrale)

Fin août, les réserves de change (devises, or et DTS) ont légèrement baissé, de -123 M USD, à 49,8 Mds USD, correspondant à près de 6 mois de couverture des importations. Cette légère contraction s’explique principalement par la diminution des réserves en devises (-79 M USD), essentiellement liée au mouvement d’appréciation nominale du dollar par rapport aux principales devises (en particulier Euro et Livre sterling), couplée à des effets de valorisation sur les réserves d’or (-21 M USD) reflétant la baisse de -8,1 % en glissement annuel sur le mois du cours de l’once. Les liquidités internationales nettes (international liquidity position) se sont élevées à 44,2 Mds USD, après 44,3 Mds USD en juillet, dans la lignée du repli de la position à terme de la Banque centrale (-37 M USD).

publie le 27/10/2014

haut de la page