Extrait des brèves du 20.02.2015

Les Brèves sont préparées chaque semaine par le Service Economique Régional.

Brèves d’Afrique australe du 20.02.2015

Faits saillants :

Angola : Dégradation de la notation souveraine de long terme à B+, perspective stable (S&P)
Botswana : réduction marquée du taux directeur, de 100 pdb, à 6,5 % (Banque centrale)
Namibie : hausse du taux directeur de +25 pdb, à 6,25 % (Banque centrale)
Zambie : nomination d’un nouveau Gouverneur, Denny Kalyalya (Autorités)

Afrique du Sud :

Net ralentissement de l’inflation en janvier, à +4,4 % en g.a (Banque centrale)

En janvier, le taux d’inflation a nettement décéléré, s’établissant à +4,4 % en g.a après +5,3 % en décembre, conséquence avant tout de la baisse des prix du carburant décidée le 7 janvier par les autorités (-127 c/litre pour l’essence et -105 c/l pour le diesel) et du ralentissement des prix alimentaires (+6,5 %, un point bas depuis 11 mois) reflétant la modération du prix des céréales et la baisse de celui des huiles et matières grasses. L’inflation sous-jacente est toutefois repartie à la hausse, à +5,8 % en g.a, après +5,7 % en décembre, reflet de la présence continue de la spirale prix-salaires et de l’absence d’effets de second tour de la baisse des prix du baril. Le ralentissement de l’inflation générale devrait se confirmer en février suite à la nouvelle baisse des prix à la pompe décidée début février (-93 c/l pour l’essence et -102 c/l pour le diesel). En dépit de la faiblesse du Rand et des risques actuels de sécheresse, la Banque centrale estime que le taux d’inflation resterait contenu cette année, s’élevant à +3,8 % après +6,1 % en moyenne en 2014.

Faible progression des ventes de détail en 2014 (Autorités)

En décembre, les ventes de détail ont crû de +3,4 % en g.a, après +2,5 % en novembre (révisé à la baisse), portées notamment par les ventes de vêtements (+5,3 %), d’alimentation et de tabac (+3,5 %), de produits pharmaceutiques (+5,6 %) ainsi que d’articles ménagers (+9,8 %). Sur l’année 2014, le rythme de croissance des ventes de détail, en repli continu depuis le point haut de 2011 (+6,1 %), s’est établi à +2,4 %, après +2,5 % en 2013, et ce en dépit de la légère progression du pouvoir d’achat des ménages en fin d’année, permise par la chute des cours du baril de pétrole. L’évolution de la consommation reste toutefois incertaine à moyen terme compte tenu du taux élevé d’endettement des ménages (78,3 % du RDB) et de l’éventuelle hausse des prix des céréales en cas de persistance de la sécheresse actuelle dans les provinces du Mpumalanga et de l’État-Libre.

Le contrat à terme d’Euronext sur le blé meunier, coté sur le JSE (Euronext)

Euronext a annoncé le 16 février, la signature d’un accord de licence avec le Johannesburg Stock Exchange (JSE), permettant à ce dernier la cotation, en Rand, du contrat à terme sur le blé meunier. Ce produit dérivé, traité indépendamment du marché européen et qui pourrait être à terme étendu au colza et au maïs, s’inscrit dans la stratégie de développement de l’opérateur financier européen dans la région d’Afrique sub-saharienne, qui devrait enregistrer une croissance de +4,9 % cette année et de +5,2 % en 2016 selon les dernières prévisions du FMI. Le marché régional des produits dérivés est largement dominé par la bourse de Johannesburg, 1ère capitalisation du continent (avec 1 015 Mds USD fin janvier), ayant traité pour 2,9 Mds USD de contrats à terme sur les matières premières en janvier dernier, en hausse de +1,8 % par rapport au mois précédent.

publie le 27/02/2015

haut de la page