Extrait des brèves du 20.06.2014

Les Brèves sont préparées chaque semaine par le Service Economique Régional.

Brèves d’Afrique australe du 20.06.14

Faits saillants :

Afrique du Sud : Réduction du déficit courant au T1 en dépit d’un déficit commercial accru (Banque centrale)
Namibie : 1ère hausse du taux directeur depuis plus de 6 ans, de +25pdb, à 5,75 % (Banque centrale)
Zimbabwe : 4ème mois consécutif de déflation avec un repli des prix de -0,2 % en g.a mai (autorités)

Afrique du Sud

Réduction du déficit courant au T1 en dépit du creusement du déficit commercial (Banque centrale)

Au 1er trimestre 2014, le déficit courant s’est élevé à 4,5 % du PIB contre 6,1 % attendu par le consensus des économistes et 5,1 % au 4ème trimestre 2013. Cette amélioration résulte essentiellement du net accroissement des dividendes reçus de l’étranger, conséquence des bonnes performances des marchés boursiers sur le plan international et de la dépréciation du Rand, qui ont ainsi contribué à réduire le déficit de la balance des revenus, de 2,6 % du PIB au T4 2013 à 1,1 %. Ce résultat masque toutefois la détérioration marquée du déficit commercial, passé de 1,3 % à 2,1 % du PIB du fait de la faible progression des exportations (+2,1 % par rapport au T4 2013) -pénalisées notamment par la grève dans l’industrie du platine- par rapport aux importations (+4,4 %).

Nette accélération de l’inflation en mai, au plus haut en glissement annuel depuis 5 ans (autorités)

En mai, le taux d’inflation a fortement crû, de +6,6 % en g.a après +6,1 % en avril, atteignant son niveau le plus haut depuis juillet 2009. Cette forte augmentation des prix s’explique à la fois par un fort effet base et une accélération des prix des produits administrés (+8,9 %) et des biens alimentaires (+9,1 % après +8,2 % en avril), conséquence de la hausse des prix de l’énergie et de la dépréciation du Rand. Sur les cinq premiers mois de l’année, la progression moyenne des prix à la consommation s’établit à 6,1 %, au-delà de la limite haute de la fourchette suivie par la Banque centrale. En dépit d’une prévision d’inflation de 6,2 % sur l’année, cette dernière hésiterait à relever de nouveau le taux REPO au prochain comité monétaire de juillet pour ne pas peser davantage sur la demande intérieure.

Progression des flux de capitaux étrangers sur la période février-mai (Banque centrale)

Entre février et mai, les entrées nettes de capitaux étrangers se sont élevées à +33,9 Mds ZAR (Mds USD), après des sorties nettes de -71 Mds ZAR (Mds USD) entre novembre 2013 et janvier 2014. La période récente vient ainsi confirmer le regain d’intérêt dont bénéficie l’Afrique du Sud auprès des investisseurs depuis la tempête financière subie en janvier. Outre la hausse du taux directeur de +50 points de base à 5,5 %, le pays a tiré profit ces dernières semaines du bon déroulement des élections générales. L’Afrique du Sud reste toutefois toujours étroitement dépendante des entrées de capitaux, en particulier pour financer son déficit courant (5,9 % du PIB prévu cette année), alors que la part de la dette locale détenue par des étrangers s’élève à près de 38 %, comme l’a rappelé Standard and Poor’s dans le communiqué justifiant la dégradation le 13 juin dernier de la notation souveraine de BBB à BBB-. Les semaines à venir devraient permettre d’apprécier l’impact de cette décision sur l’évolution des flux entrants, le pays n’étant plus qu’à un cran de la catégorie spéculative.

Faible progression des ventes de détail en avril (autorités)

En avril, les ventes de détail n’ont progressé que de 1,8 % en g.a, après +0,8 % (révisé) seulement en mars. En dépit de la bonne orientation des ventes de l’industrie agro-alimentaire (+4,7 %) et de l’industrie textile (+3,9 %), l’atonie des ventes s’explique par la faiblesse de la grande distribution (+1,2 %) et la diminution des ventes de produits pharmaceutiques (-0,4 %). La modération des ventes de détail reflète la faiblesse persistante de la confiance des consommateurs et le resserrement progressif et continu des conditions d’octroi de crédit aux ménages.

publie le 25/07/2014

haut de la page