Extraits des Brèves d’Afrique Australe du 18.10.13

Les Brèves sont préparées chaque semaine par le Service Economique Régional.

Brèves d’Afrique australe du 18.10.13

Faits saillants :

Angola : forte révision à la baisse de la prévision de croissance 2013 (Gouvernement)
Malawi : menaces sur les flux d’aide publique au développement
Mozambique : baisse du taux directeur de 50 points de base (Banque centrale)

Afrique du Sud

Nouveau record de l’indice All Share Index (Johannesburg Stock Exchange)

L’indice phare du Johannesburg Stock Exchange (All Share Index) a atteint cette semaine un niveau historiquement élevé, au-delà des 44 000 points, en hausse de 21 % par rapport à octobre 2012. Nettement dé-corrélé de l’évolution de l’économie domestique, dont la croissance ne devrait pas dépasser 2,0 % cette année, et des indices boursiers des autres pays émergents, la place boursière de Johannesburg, 19ème capitalisation mondiale, continue de profiter de l’entrée soutenue de capitaux étrangers sur le compartiment « actions » (au détriment du marché obligataire en recul de -44 % en g.a depuis janvier) et de la bonne orientation du secteur financier. Reflet d’un haut degré de sophistication et d’une forte internationalisation, le Johannesburg Stock Exchange pourrait cependant pâtir du risque de sorties massives de capitaux en cas de resserrement -probable- de la politique monétaire des pays du G3.

Légère progression des ventes de détail en août

Les ventes de détail ont progressé de +3,0 % en g.a en août, après +2,9 % en juillet, au-delà des attentes du marché (+1,1 %), en raison de la hausse des ventes des secteurs de l’habillement (+7,9 %) et de la grande distribution (+2,9 %). La progression des ventes de détail a néanmoins été atténuée par la contraction des ventes dans les secteurs de l’ameublement (-7,1 %) et de l’industrie pharmaceutique (-1,3 %). Face à l’érosion du pouvoir d’achat des consommateurs et au durcissement des conditions d’octroi de prêts, en matière de crédit à la consommation, les ventes de détail ne devraient croître que de +3,1 % sur l’année selon le National Treasury, contre +4,7 % en 2012.

publie le 23/09/2014

haut de la page