Interview de M. Rémi Beghin, Directeur de l’Alliance Française de Maseru – Portrait [en]

Pouvez-vous nous décrire votre parcours ?

Documentaliste de formation, je suis arrivé en Afrique en 2009 pour diriger la médiathèque de l’Alliance Française d’Addis-Abeba en Ethiopie. Deux années riches en expériences et fortes de rencontres marquantes qui m’ont donné envie de continuer à travailler dans le réseau culturel français à l’étranger.
Après un retour de quatre années en France, dans la fonction publique territoriale, je suis arrivé à l’Alliance Française de Maseru début septembre 2015.

JPEG

Quels sont vos objectifs pour l’Alliance Française de Maseru ?

Les directeurs qui m’ont précédé ont fait formidablement rayonner cette association, le bâtiment d’origine a été progressivement étendu et dispose désormais de tout ce dont peut rêver un responsable d’Alliance Française !
Je vais m’atteler à approfondir les partenariats existants et à en nouer de nouveaux, à accueillir des artistes locaux et internationaux pour poursuivre le tissage de liens entre le Lesotho et la France. Notre pays a une place privilégiée dans l’histoire nationale : nos compatriotes ont participé à l’alphabétisation du "royaume dans le ciel", l’Alliance Française va continuer à travailler étroitement avec les basothos !

Comment l’Alliance Française de Maseru est-elle vue au Lesotho ?

Ce bel établissement, situé au cœur géographique et culturel de la capitale du Lesotho est très cher à la population. Depuis mon arrivée, tous mes interlocuteurs font part de leur amour pour cette Alliance Française où chacun a passé des moments agréables, que ce soit autour d’un plat du Ouh La la Café, durant un concert ou lors des cours de langues.

publie le 28/09/2015

haut de la page