Jean Tirole, prix Nobel d’économie [en]

Le 13 octobre 2014, Jean Tirole est devenu le troisième Français à recevoir le prix Nobel d’économie, pour son « analyse du pouvoir de marché et de la régulation », après Gérard Debreu (1983) et Maurice Allais (1988).

Théoricien de la régulation publique dans une économie de marché, Jean Tirole est l’auteur de nombreux ouvrages de référence, étudiés dans les universités du monde entier. Son analyse de la théorie des jeux a trouvé des applications concrètes dans les secteurs de l’énergie, des télécommunications, des banques ou encore des transports.
Il se considère comme « un antilibéral partisan d’une économie de marché bien régulée », s’intéressant aux conséquences des inégalités, à la persistance du chômage et à la fréquence des crises financières.

Ses travaux lui avaient déjà valu de nombreux prix et distinctions, parmi lesquels la médaille d’or du CNRS ou encore le prix Erwin Plein Nemmers d’économie.

Cette récompense est aussi celle de l’excellence du système universitaire français, représentée notamment par la remise de la médaille Fields (équivalent du prix Nobel pour les mathématiques, décernée tous les 4 ans) au Franco-brésilien Artur Avila ou la renommée de l’économiste Thomas Piketty et de son ouvrage de référence, « Le capital au XXIè siècle ».

Ancien élève de l’Ecole polytechnique et de l’école des Ponts et chaussées, diplômé en mathématiques, Jean Tirole a ensuite effectué un Doctorat au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Après avoir enseigné dans plusieurs prestigieuses universités américaines, il s’est associé à Jean-Jacques Laffont, autre économiste français renommé, pour créer l’Ecole d’Economie de Toulouse.

L’Ecole d’Economie de Toulouse est donc l’une des principales bénéficiaires de cette récompense, qui lui offre une visibilité internationale. L’école, qui figure dans le classement de Shanghai, est résolument orientée vers l’international : elle regroupe plus de 150 chercheurs reconnus internationalement dans leurs domaines de spécialité et un tiers de ses 2000 étudiants sont étrangers. En outre, les cours du niveau master et la majorité de ses publications sont en anglais. Depuis 2010, elle regroupe l’ensemble des enseignements en économie de l’Université Toulouse 1 Capitole. Offrant une voie originale entre grandes écoles et université, l’école travaille en collaboration avec le monde économique et les entreprises pour former les économistes de demain.
http://www.tse-fr.eu/


« Jean Tirole est l’un des économistes les plus influents de notre époque. Il est l’auteur de contributions théoriques importantes dans un grand nombre de domaines, mais a surtout clarifié la manière de comprendre et réguler les secteurs comptant quelques entreprises puissantes" (jury du Nobel)

publie le 26/02/2015

haut de la page