L’Ambassadrice Barbier a remis les insignes de Commandeur de l’Ordre National de la Légion d’Honneur à la juge sud-africaine Navi Pillay [en]

Vendredi 1er avril 2016, l’Ambassadrice de France en Afrique du Sud a remis les insignes de Commandeur de l’Ordre National de la Légion d’Honneur à la juge sud-africaine Navi Pillay.

JPEG

Lire le discours de l’Ambassadrice (en anglais) :

PDF - 145.7 ko

A propos de Navi Pillay :

JPEG

Navanethem "Navi" Pillay a servi comme Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme de 2008 à 2014.

Sud-africaine d’origine indienne, Mme Pillay a été la première juge non-blanche de la Haute Cour d’Afrique du Sud. Elle a également été nommée par l’Assemblée générale des Nations Unies en tant que juge au Tribunal pénal international pour le Rwanda, où elle a servi huit ans, les quatre derniers en tant que Présidente de la cour.

En 1967, Pillay est devenue la première femme non-blanche à ouvrir un cabinet d’avocat dans la province du Natal, où elle est née. Pendant ses 28 ans comme avocate en Afrique du Sud, elle a défendu des activistes anti-apartheid, dénoncé l’utilisation de la torture par les forces de police et les conditions de détentions des prisonniers politiques. En 1973, elle gagne le droit pour les détenus emprisonnés à Robben Island, dont Nelson Mandela, d’avoir accès à leurs avocats.

Navi Pillay a cofondé en Afrique du Sud le groupe international pour les droits de la femme Equality Now en 1992. Elle s’est engagée activement dans d’autres associations qui défendent les droits des enfants, des détenus, des victimes de torture et de violence domestique.

Elle a un Master de Droit et un Doctorat en sciences juridiques obtenus à l’Université de Harvard.

En 2003, elle a été nommée juge à la Cour pénale internationale (CPI) à La Haye, où elle a servi à la Chambre d’appel jusqu’en août 2008.

A propos de la Légion d’Honneur :

JPEG

La Légion d’Honneur, instituée en 1802 par Napoléon Bonaparte, a une vocation universelle : celle de récompenser à la fois des mérites militaires et des mérites civils.

Vidéo (en anglais) :

publie le 28/04/2016

haut de la page