L’Université de la Réunion officialise ses partenariats avec les universités de Tshwane et Pretoria [en]

L’Université de la Réunion signe un accord de coopération avec TUT et un accord de cotutelle avec UP.

Le 8 juin dernier, l’Université de la Réunion et la Tshwane University of Technology (TUT) ont signé un accord-cadre de coopération pour favoriser l’échange d’étudiants et de personnels enseignant et enseignant-chercheur, la co-supervision d’étudiants (Master, Ingénieur, Doctorat), les échanges réguliers d’informations et de matériel pédagogiques et scientifiques, la publication mutuelle des résultats de recherche et enfin l’élaboration commune de cours, de conférences ou colloques.

Cet accord a été initié par des chercheurs de l’UMR QualiSud (CIRAD, Université de Montpellier, Université d’Avignon, Montpellier SupAgro, Université de la Réunion) à l’Université de la Réunion, et sud-africains du département Crop Sciences de TUT, désireux d’ancrer leur partenariat scientifique dans un cadre institutionnel et de faciliter les projets conjoints et la mobilité étudiante entre leurs établissements.

Les chercheurs travaillent actuellement à la compréhension des modes d’action de traitements alternatifs aux fongicides synthétiques pour contrôler l’anthracnose de l’avocat et de la mangue. Le but est de comprendre le mode d’action des champignons à l’origine de cette maladie des fruits, afin de trouver des traitements alternatifs aux fongicides synthétiques. Ces recherches entrent dans le cadre de la protection de l’environnement, de la protection des travailleurs et de l’augmentation de la conservation des fruits exotiques afin de diminuer le gaspillage de ces fruits. Les fongicides utilisés à l’heure actuelle sont en effet très toxiques et de plus ont des limites maximales de résidus (LMR) relativement faibles et différentes suivants les pays.

Ce projet, aux frontières des sciences agronomiques et écologiques, bénéficie d’une bourse PROTEA cofinancée par l’Ambassade de France à Pretoria et la South African National Research Foundation. Ce financement a déjà permis la visite des chercheurs français à TUT en mai 2015 et la mission de Malick Bill, doctorant de TUT, accueilli dans le laboratoire de l’UMR QualiSud à la Réunion entre le 15 octobre et le 15 décembre.

Malick Bill and QualiSud researchers at Piton de la Fournaise, Réunion island
Malick Bill and QualiSud researchers at Piton de la Fournaise, Réunion island
QualiSud team visits TUT
QualiSud team visits TUT

QualiSud vient également d’obtenir un financement de la Région Réunion pour une allocation doctorale avec l’Université de Pretoria. L’étudiant, Hugo Dieudonné, travaillera sur les "Mécanismes et solutions de biocontrôle post-récolte pour l’anthracnose de la mangue" dans le cadre d’une co-tutelle dirigée par Pr Lise Korsten de UP et Fabienne Remize de l’UMR QualiSud. Sa thèse a démarré le 1er octobre 2015. L’étudiant sera présent lors de l’évènement AfricaTechno organisé du 23 au 27 novembre à Pretoria et Johannesburg.

publie le 10/11/2015

haut de la page