Le F’SAGRI ouvre ses portes [en]

Projet mis à l’honneur lors de la visite d’Etat du Président de la République en Afrique du Sud en octobre 2013 et initié par les gouvernements français et sud-africain, le F’SAGRI est un centre de formation et de recherche dans les domaines de l’agroalimentaire, de l’agriculture et de l’agri business. A l’image du F’SATI, le centre souhaite renforcer les capacités d’universités anciennement défavorisées par la formation d’étudiants aux niveaux master et doctorat, favoriser l’échange d’étudiants et d’enseignants entre la France et l’Afrique du Sud et développer de programmes de recherche conjoints ainsi que des liens étroits avec les entreprises du secteur.

Le F’SAGRI a ouvert ses portes sur le campus de l’Université de Fort Hare (UFH) à Alice, dans la province de l’Eastern Cape, où les cours seront centrés sur la thématique de la transformation agro-alimentaire.

Le premier module de formation, intitulé "Drying of Food and agricultural products", a été organisé du 4 au 6 août 2015 et suivi par un total de 18 étudiants (Bachelor, Master, PhD) issus de formations en horticulture, sciences agricoles ou sciences animales.

Les cours et travaux dirigés étaient dispensés par le professeur Antoine Collignan, chercheur français de Montpellier SupAgro en mission longue durée à l’Université de Stellenbosch. Ce spécialiste de la transformation alimentaire et de la production durable d’aliments a également co-encadré la troisième journée de travaux pratiques, aux côtés du Docteur Astereda Mnkeni, responsable de l’Agripark à l’UFH.

Le module s’est déroulé dans de très bonnes conditions, notamment grâce à l’appui logistique de l’équipe du F’SAGRI à l’UFH, dirigée par le Prof. Voster Muchenje, au support financier de l’Ambassade de France à Pretoria et à l’implication des étudiants. Ces derniers ont unanimement souligné la qualité des cours dispensés, dont ils ont particulièrement apprécié les aspects calculatoires (« Un peu difficile…mais très concret ») ainsi que les travaux pratiques.

L’Ambassade de France en Afrique du Sud félicite tous les acteurs et étudiants impliqués dans le projet, et souhaite que les prochains cours se déroulent dans une ambiance aussi chaleureuse et studieuse que ce premier module !

En savoir plus sur le F’SAGRI…

Le projet F’SAGRI résulte d’une volonté commune des ministères sud-africains de la science et de la technologie (DST) d’un côté, et de l’agriculture, de la forêt et de la pêche (DAFF) de l’autre, de développer la formation supérieure et la recherche dans le domaine de l’agriculture et dans les universités anciennement défavorisées. Côté français, le Ministère de l’Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt (MAAF) pilote le projet avec l’ambassade de France à Pretoria, s’appuyant sur l’expertise du réseau des établissements d’enseignement agricole supérieur sous tutelle de ce ministère et des organismes de recherche dédiés (Montpellier SupAgro, CIRAD, INRA...).

Le F’SAGRI revêt une grande importance politique car il est aux confins de plusieurs préoccupations clés du gouvernement sud-africain : assurer la sécurité alimentaire, développer les capacités et les universités anciennement défavorisées, développer une économie innovante et renforcer la place des populations anciennement défavorisées dans le secteur agricole.

Pour compléter les missions ponctuelles des chercheurs de Montpellier SupAgro ou du Cirad, des experts techniques internationaux du Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt et du Ministère des affaires étrangères et du développement international (MAEDI) renforceront les équipes en place à l’UFH à partir de septembre 2015, et constitueront la base d’expertise sur laquelle se construiront programmes de recherche, cursus d’enseignement supérieur et partenariats, notamment industriels.

publie le 11/11/2015

haut de la page