Le patrouilleur français "Le Malin" a fait escale à Durban [en]

Dans le cadre de la conduite d’une mission opérationnelle dans la région, le patrouilleur « Le Malin », basé à la Réunion, a fait escale au port de Durban du 11 au 15 février 2017. L’objectif de cette escale était de faire le plein de vivres, d’accorder à l’équipage quelques jours de repos, ainsi que de renforcer les liens entre les marines françaises et sud-africaines.

JPEG
JPEG

Présentation du patrouilleur “Le Malin”

- Histoire

Ancien palangrier, ce bâtiment de 1200 tonnes a été construit à Gdansk par un armateur norvégien en 1997. Saisi par la Marine française le 23 juin 2004 pour pêche illégale, il est ensuite confisqué par l’Etat français. En parfait état et doté d’un large potentiel (grande capacité de stockage, cabines adaptées à un équipage), Le Malin est acquis par la Marine française en novembre 2005.

Réadapté pour ses nouvelles missions à Toulon en 2006, Le Malin est tout d’abord utilisé comme bateau de support pour les plongeurs et les commandos, avant de servir comme bâtiment de soutien auxiliaire dédié à l’action de la France en mer.

De septembre 2010 à aout 2011, le bâtiment est confié aux chantiers navals de Piriou, à Concarneau, afin d’être transformé en patrouilleur. Depuis le 25 octobre 2011, le Malin opère depuis l’ile de la Réunion. Le patrouilleur est chargé de mission de protection maritime, d’action de l’Etat en mer ainsi que de missions de service public, dans toute la zone sud de l’océan indien.

- Equipage et caractéristiques techniques du Malin

Le commandant du navire est le capitaine de corvette Nicolas Flury, qui a pris ses fonctions le 19 janvier 2015. Son équipage se compose de 5 officiers, 15 officiers mariniers et 6 matelots.
La bâtiment est long de 49.99 mètres, large de 10.70 mètres. Son tirant d’eau est de 6.20 mètres et son tirant d’air de 23.00 mètres. Le déplacement du Malin est de 1300 tonnes et son numéro de coque est le P 701.

- Coopération navale franco-sud-africaine

L’escale du patrouilleur français «  Le Malin » à Durban permet d’illustrer les liens importants entretenus entre la France et l’Afrique du Sud, en particulier dans le domaine de la coopération maritime. Les départements de Mayotte et de l’Ile de la Réunion ainsi que les Iles françaises du Canal du Mozambique font naturellement de la France l’un des grands acteurs de l’Océan Indien.

Cela se traduit notamment par le déploiement continu de membres de la Marine, de l’Armée de l’air et de l’Armée de terre dans la région pour assurer la sécurité de ces territoires et de leurs ressortissants français. La France s’est aussi engagée dans ce cadre à participer à la sécurité du Canal du Mozambique aux côtés de ses voisins d’Afrique australe et de l’Océan indien.

L’Afrique du Sud est donc naturellement un partenaire majeur de la France dans la région. Ce partenariat se traduit particulièrement par l’organisation de l’exercice bilatéral oxyde, qui réunit des forces des deux pays tous les deux ans. Le dernier exercice s’est tenu à Richards Bay en 2015, et le prochain se déroulera à la Réunion fin 2017.

Evénements

- Visites de courtoisie

Le 13 février, le Capitaine de Vaisseau Arnaut LACOTE, Attaché de Défense adjoint en Afrique du Sud, le Capitaine de Frégate Nicolas FLURY, Commandant du Malin, et le Vice-Consul Brice SARDAIN ont rencontré le Commandant Alex Miya, Directeur du port de Durban, puis le juge Mjabuliseni Madondo, juge en chef de Durban. Le 14 février, ils ont également pu rendre visite à Fawzia Peer, adjointe au Maire du Durban. Il faut noter que la ville de Durban entretient des liens étroits avec deux villes françaises, Nantes et Le Port (située sur l’ile de la Réunion).

JPEG - 313.4 ko
Meeting with the Chief of Justice
JPEG - 243.5 ko
Meeting with the deputy Mayor of Durban

- Cocktail

Le13 février, un cocktail a été organisé à bord du Malin en présence du Consul Honoraire de Durban, M. Marc SCHMITT, de membres de la communauté françaises ainsi que de plusieurs invités militaires et civils sud-africains. Le Vice-Consul Brice SARDAIN a notamment profité de cette occasion pour présenter aux invités le film officiel de la campagne de candidature de la ville de Paris aux Jeux Olympiques de 2024.

JPEG

- Visites

Visite de la base navale de Durban et d’un bâtiment de la SA NAVY

Le Capitaine de Vaisseau Arnaut LACOTE, Attaché de Défense adjoint en Afrique du Sud, le Capitaine de Frégate Nicolas FLURY, Commandant du Malin, et le Vice-Consul Brice SARDAIN ont pu visiter la base navale de Durban le 13 février. Accueillis par le Capitaine de Frégate Deter Jones, Commandant de la base, ils se sont vus présenter les projets de modernisations des infrastructures de la base. Ils ont également pu visiter un patrouilleur de haute mer, le SAS Galeshewe.

JPEG - 257.3 ko
Visit of SAS Galeshewe

Visite de la base aérienne de Durban

Le 14 février, le Capitaine de Vaisseau Arnaut LACOTE, Attaché de Défense adjoint en Afrique du Sud, le Capitaine de Frégate Nicolas FLURY, Commandant du Malin, et le Vice-Consul Brice SARDAIN se sont rendus à la base aérienne de Durban. Ils se sont vus présenter par l’Armée de l’air sud-africaine les hélicoptères Oryx and A109 LUH, et ont également eu le privilège d’effectuer un vol d’une heure en Oryx au-dessus de la région de Durban.

JPEG - 266.3 ko
Visit of the Air Force base of Durban

JPEG

publie le 15/02/2017

haut de la page