Paris Climat 2015 : "une formidable chance" [en]

Réponse de Mme Ségolène Royal, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, à une question à l’Assemblée nationale

(Paris, 25/06/2014)

Vous avez raison, Monsieur le Député. La conférence climat qui se tiendra l’année prochaine à Paris est à la fois une formidable chance pour Paris, la France et l’Europe, car nous serons la vitrine du monde entier, et une ardente obligation, sous au moins trois angles.

Tout d’abord, la France doit présenter un modèle énergétique exemplaire. Nous avons engagé les travaux sur ce point et l’Assemblée aura prochainement à se prononcer sur le projet de loi relatif au nouveau modèle énergétique français visant à réussir la transition énergétique. Celle-ci consiste à économiser l’énergie, faire monter en puissance les énergies renouvelables, franchir un pas vers l’indépendance énergétique et sortir de la crise par la croissance verte et les nouveaux emplois liés au nouveau modèle de développement.

L’Europe doit, elle aussi, être exemplaire. Le Conseil européen prévu demain aura l’énergie à son ordre du jour, car nous sommes dans l’obligation d’agir tous ensemble à l’échelle planétaire et de transférer notre technologie aux pays les plus pauvres, africains en particulier, afin qu’ils accèdent à l’autonomie énergétique grâce à l’énergie solaire, éolienne et géothermique. Ce continent a tous les moyens d’accéder à l’indépendance énergétique et donc au développement durable.

Telle sera la troisième obligation qui nous incombera lors de la conférence climatique : renouer un dialogue entre le Nord et le Sud en vue de concevoir un progrès humain sous toutes les latitudes, quels que soient nos niveaux de développement, à partir de valeurs fondamentales et de choix de développement./.

(Source : site Internet de l’Assemblée nationale)

publie le 16/07/2014

haut de la page