Partenariat Hubert Curien Protea [en]

Le partenariat Hubert Curien Protea est un des programmes phares de coopération scientifique de l’ambassade.


L’appel à projets Protea est ouvert jusqu’au 25 juillet 2014. Toutes les informations pour candidater sont disponibles sur :

- Le site web de la NRF : https://nrfsubmission.nrf.ac.za/nrfmkii/ or
- Le site web de Campus France : http://www.campusfrance.org/fr/protea

Le Protea est un programme de financement de la recherche entre les gouvernements de la France et de l’Afrique du Sud, créé suite à la signature d’un accord bilatéral date de 1994.

Il vise à faciliter la coopération entre les scientifiques sud-africains et français sur des projets de recherche commun : il met l’accent sur les échanges de chercheurs, reconduits bisannuellement sur la base d’appels à propositions de recherche organisés conjointement par le ministère français des Affaires étrangères et le ministère sud-africain de la Science et de la Technologie (DST) par l’intermédiaire de son agence de financement, la Fondation nationale de la recherche.

PROTEA a soutenu la recherche de près d’une centaine de projets communs représentant toutes les disciplines scientifiques ainsi qu’un large éventail de l’enseignement supérieur et des institutions de recherche tant en Afrique du Sud qu’en France, mettant un accent particulier sur la formation des étudiants et le développement du capital humain dans le cadre de son fonctionnement.

En outre, Protea est actuellement en voie d’acquérir un aspect trilatéral en encourageant une participation accrue à des projets communs par des chercheurs d’autres pays d’Afrique australe, servant ainsi de plate-forme non seulement pour la coopération internationale, mais aussi inter-africaine.

Précisions pour les candidats :

  1. Vous devez soumettre deux candidatures en ligne, l’une en français (http://www.campusfrance.org/fr/saisie-en-ligne) et l’autre en anglais (https://nrfsubmission.nrf.ac.za/nrfmkii/ ).
  2. La plupart des questions sont les mêmes et il n’y a pas besoin que les réponses soient spécifiques à chaque pays, les réponses peuvent être une traduction français/anglais (et seront impérativement une traduction s’agissant du titre du projet ou de l’objectif). En suivant la procédure de candidature en ligne (qui est la seule procédure possible), vous verrez que certaines questions sont spécifiques au pays de candidature et donc forcément les dossiers ne seront pas exactement les mêmes.
  3. Vous pouvez vous inscrire et commencer la procédure pour accéder aux questions, et saisir ou modifier les informations plus tard.
  4. Une candidature en langue française est fortement recommandée mais l’anglais est admis. (http://www.campusfrance.org/fr/faq-et-contact )
  5. Pour la signature, comme indiqué dans l’avis d’opportunité (http://www.campusfrance.org/sites/default/files/phc_avis_opportunite.pdf), la signature du directeur d’UMR suffit. Côté sud-africain, la signature de la personne de référence dans l’institut de recherche suffit aussi.
  6. De nombreuses informations complémentaires sont disponibles dans la foire aux questions de Campus France :
    http://www.campusfrance.org/fr/faq-...

publie le 29/04/2015

haut de la page