Portrait du Chef de la Résidence de France

A la rencontre du Chef André, à la tête des cuisines de la Résidence de France.

Diplômé de l’école hôtelière d’Abidjan, le chef André Ahiba a fait ses armes dans des établissements haut de gamme de Nice (Hôtel Negresco) et d’Abidjan (hôtel Hilton, hôtel Tiama). Arrivé à Pretoria en 1995 en tant que chef de cuisine à l’ambassade de Côte-d’Ivoire, il a ensuite exercé les fonctions de Second pendant deux ans au restaurant « La Brasserie de Paris ». En 2001, il est entré à la résidence de France, dont il a pris la direction de la cuisine en 2008.

PNG

  • Avez-vous un souvenir culinaire lié à votre enfance ?
    Enfant, je me souviens de mon père en train de cuisiner le dimanche. Il disait à ma mère que c’était son jour de repos et se mettait à la cuisine. C’était toujours très bon, même les voisins venaient demander à goûter ses plats ! Je crois que c’est ce qui m’a donné envie de devenir cuisinier.
  • Quel est votre premier souvenir en tant que cuisinier ?
    A la fin de mes études, j’ai gagné le premier prix d’un concours de cuisine organisé par l’école (NDLR : école hôtelière d’Abidjan), ce qui m’a donné le statut de major de promo, en quelques sortes.
  • Quel est votre saveur préférée ?
    Salé, sans hésitation ! Je suis davantage un cuisinier qu’un pâtissier. Mais je dois dire que, même si au début cela n’a pas été facile, aujourd’hui j’apprécie de préparer des desserts.
  • Quel est votre plat préféré ?
    J’aime beaucoup les viandes, avec une préférence pour l’agneau et le canard. Grillades, rôti, sauté, tout me plaît. Autant dire que je suis heureux en Afrique du Sud !
  • Quelle expérience en cuisine vous a le plus marqué ?
    Lors d’un stage de perfectionnement au Quai d’Orsay, j’ai été très touché par les compliments du Chef Thierry Sabine, alors chef des cuisines du Quai. Il m’a dit avoir été étonné de mon niveau de connaissances, alors qu’en participant à ce stage j’avais peur de ne pas être à la hauteur.
  • Quel conseil donneriez-vous à un cuisinier amateur ?
    Le plus important est de bien choisir ses produits et de toujours privilégier la qualité.
    Il est aussi primordial de se donner le temps, de bien respecter les temps de cuisson notamment. Si la recette indique 1h de cuisson à petit feu, il ne faut pas essayer de tricher en réduisant le temps de cuisson avec un feu plus fort. Le résultat ne sera pas celui attendu.

publie le 11/07/2014

haut de la page