Rencontre avec la communauté de Sant’Egidio [en]

Fondée à Rome en 1968, la communauté de Sant’Egidio est présente en Afrique du Sud depuis 2008 et compte actuellement 200 membres. Elle est notamment représentée à Pretoria, Johannesburg, Durban et Polokwane. Dans chacune de ces villes, la communauté de Sant’Egidio va à la rencontre des sans-abri et organise, chaque année, un repas de Noël. Lors de leur rencontre avec l’Ambassadrice, Mme Querisha Southon, représentante de Sant’ Egidio en Afrique du Sud, et M. Elard Alumando, membre du comité Directeur de Sant’Egidio, originaire du Malawi, ont apporté des précisions sur deux programmes de développement opérés par la communauté : le programme DREAM (Drug Resource Enhancement against AIDS and Malnutrition) et le programme BRAVO (Birth Registration for All versus Oblivion).

Le programme DREAM a été lancé en Afrique sub-saharienne en 2002 avec pour objectif de lutter contre le SIDA et la malnutrition. Destiné en priorité aux mères, il s’étend aujourd’hui à 10 pays africains et offre gratuitement un accompagnement et une trithérapie. Plusieurs centres de soins et laboratoires de biologie moléculaire ont été construits ou aménagés dans le cadre de DREAM. Au Malawi, Total et la Fondation Total France ont pourvu le centre DREAM de Balaka de deux installations photovoltaïques.

Pour plus d’information : http://dream.santegidio.org/public/news/x__newsreadpubNS.asp?IdNews=1322&Curlang=FR

Le programme Birth Registration for All versus Oblivion (BRAVO), lancé par Sant’Egidio au Burkina Faso, vise à organiser des campagnes d’inscription des enfants sur les registres d’état civil. En leur donnant une identité, le programme contribue à limiter leur vulnérabilité, leur permettant notamment d’avoir accès à l’école et à la santé. Ce programme a permis l’enregistrement de trois millions d’enfants au Burkina-Faso et s’est étendu au Mozambique et au Malawi.

Pour plus d’information : http://www.santegidio.org/pageID/158/langID/fr/Bravo.html.

Mme Querisha Southon et M. Elard Alumando ont également partagé leurs impressions sur la rencontre organisée par Sant’Egidio à Pretoria le 27 mai, placée sous le thème « Unis dans la paix et dans la lutte contre la xénophobie », qui visait à sensibiliser les participants sur les conséquences graves des violences xénophobes survenues récemment dans plusieurs villes sud-africaines.

Pour plus d’informations : www.santegidio.org/pageID/3/langID/fr/itemID/12376/SantEgidio_en_Afrique_du_Sud_soutient_une_mobilisation_contre_la_xnophobie_qui_fait_des_victimes_parmi_les_immigrs.html

publie le 05/06/2015

haut de la page