SAISON SUD-AFRICAINE EN FRANCE

SAISON SUD-AFRICAINE EN FRANCE
mai à décembre 2013

Arts visuels - Danse - Musique - Théâtre - Cinéma - Littérature Education - Sciences - Économie - Gastronomie - Tourisme - Sport
Paris, le 17 avril 2013

Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, Paul Mashatile, ministre des Arts et de la Culture de la République d’Afrique du Sud et Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, ont annoncé aujourd’hui le lancement de la Saison sud-africaine en France lors d’une conférence de presse.

Après une Saison française en Afrique du Sud qui a présenté plus d’une centaine de manifestations sur l’ensemble du territoire sud-africain de juillet à novembre 2012, la Saison sud-africaine en France se déroulera de mai à décembre 2013 à travers toute la France dans plus de cent villes de métropole et à La Réunion.

Une saison d’une ampleur exceptionnelle dans toute la France Cette Saison sera une occasion inédite pour le public français de découvrir le dynamisme de la culture et de la société contemporaine de cette puissance émergente, membre des BRICS et du G20 avec :

  • 30 expositions
  • 35 ateliers
  • 40 résidences
  • 50 films
  • 100 concerts
  • 150 vins sud-africains à déguster
  • 250 représentations de danse et de théâtre
  • 800 artistes, chercheurs et autres intervenants

    Semaine officielle d’ouverture

    Du 27 mai au 2 juin, la semaine officielle d’ouverture lancera la Saison avec notamment l’illumination de la Tour Eiffel aux couleurs de l’Afrique du Sud. Au programme également un spectacle de Robyn Orlin au Théâtre National de Chaillot (sur invitation) et à Ris-Orangis, une exposition à l’Hôtel de Ville de Paris du 30 mai au 6 juillet rendant un hommage inédit en France à Nelson Mandela, récemment fait « Citoyen d’honneur » de la Ville de Paris.

    Une programmation riche et pluridisciplinaire

    Les festivals et les institutions les plus prestigieux comme des structures plus modestes donneront un large coup de projecteur sur la création contemporaine de ce grand pays, dans toute sa diversité.

    Arts de la scène

    L’extraordinaire richesse et diversité des arts de la scène se déploiera au Festival d’Avignon où Brett Bailey recréera son installation/performance Exhibit B dans un des lieux emblématiques du Festival, l’église des
    Célestins, avant une reprise à Strasbourg au Théâtre le Maillon et à Paris au CENTQUATRE. La Villette accueillera à nouveau le metteur en scène sud-africain Mpumelelo Paul Grootboom pour présenter Rhetorical et Township Stories, deux fresques sociales auscultant les lignes de fractures de l’Afrique du Sud contemporaine. Le festival Paris quartier d’été fera quant à lui la part belle à William Kentridge qui présentera son spectacle La négation du temps.

    La vitalité de la danse sud-africaine se manifestera aux Rencontres chorégraphiques de Seine-Saint-Denis, au Festival Montpellier danse, au Festival Transcendanse ou encore, à Paris, aux festivals June Events et
    Paris quartier d’été mais aussi à la Maison de la danse et au Théâtre du Rond Point. Pas moins de 16 chorégraphes et compagnies connus ou à découvrir : Nelisiwe Xaba, Gregory Maqoma, Dada Masilo, Mamela Nyamza, les Soweto’s Finest, Via Katlehong, Robyn Orlin, Moving Into Dance, Boyzie Cekwana, Désiré Davids, Lucky Kele, Sello Pesa, Real Action, Hector Thami Manekehla et Thabiso Heccius Pule.

    Arts visuels

    Pour les arts visuels représentés par une scène inventive et foisonnante, de nombreux événements rythmeront cette Saison, avec notamment plus de quarante artistes qui investiront La Maison Rouge pour My Joburg, de jeunes curateurs invités au Palais de Tokyo ou encore des résidences au Mac/Val, au Centre photographique d’Ile-de-France ou au FRAC des Pays de la Loire.

    La création photographique sera mise à l’honneur aux Rencontres d’Arles avec l’exposition-phare Transition, paysage social (Transition/Social Landscape) réunissant douze photographes sudafricains et français parmi les plus importants autour du projet pilote « Social Landscape ». De leurs côtés, les artistes Dineo Seshee Bopape et Mary Sibande seront invités à la Biennale d’art contemporain à Lyon tandis que La Chambre à Strasbourg présentera Mikhael Subotzky et David Goldblatt entourés de jeunes photographes du Market Photo Workshop de Johannesburg. A noter également Bridges, exposition photographique sur les pratiques religieuses en Afrique du Sud et à La Réunion qui présentera les travaux de René-Paul Savignan et Andrew Tshabangu à la Maison des Métallos à Paris et au Musée Léon Dierx à La Réunion.

    Littérature

    Côté littérature, le Focus sud-africain au Festival « Etonnants Voyageurs » à Saint-Malo proposera des rencontres avec des auteurs majeurs comme André Brink, Breyten Breytenbach, Deon Meyer ou Mark Behr ainsi que la génération kwaito représentée par Kopano Matlwa, Niq Mhlongo et Kgebetli Moele. La Biennale des Poètes en Val de Marne a réuni un panel exceptionnel des plus grands poètes sudafricains à l’instar de Kgositsile Keorapetse, Robert Berold, Ronelda Kamfer ou Mongane Wally Serote. Sans oublier la résidence itinérante de Antjie Krog à l’initiative de la Maison de la Poésie de Nantes.

    Musique

    Quant aux musiques, qu’elles soient traditionnelles, actuelles ou contemporaines, elles suivront la route des festivals. Sam Tshabalala et le choeur Phuphuma Love Minus seront à l’affiche des Scènes d’été du Parc de La Villette alors que le KwaZulu Natal Philharmonic Orchestra se produira pour la première fois en France à Marseille au festival Musiques interdites dans la re-création d’un opéra de Meyerowitz et à Paris quartier d’été pour la Journée internationale Nelson Mandela.

    Au Paris Jazz Festival et au Festival de Martigues, on retrouvera l’incontournable Hugh Masekela, mais aussi Marcus Wyatt, le Groupe Blue Gene. Quant au Festival d’Automne à Paris, il offrira un remarquable programme avec, par exemple, chants traditionnels de Carnaval du Cap, rituels des femmes zouloues, chorales de jeunes chanteurs des townships, chants solos accompagnés à l’arc ou oeuvres nouvelles de compositeurs.

    Le Weather Festival à Paris, les Nuits Sonores à Lyon, le Hadra Trance Festival à Lans en Vercors ou encore la Gaîté Lyrique inviteront le meilleur de la scène électro sud-africaine : Spoek Mathambo, Culoe de Song, Shangaan électro, pour n’en citer que quelques-uns.

    Cinéma

    Au festival de Cannes, la National Film and Video Foundation (NFVF) animera comme à son habitude le Pavillon Afrique du Sud avec notamment une journée spéciale le 18 mai en collaboration avec le Pavillon Les Cinémas du Monde qui se terminera par la désormais fameuse « South African Party ».

    Le cinéma sud-africain, sera également fortement représenté au Festival du film d’animation d’Annecy, au Festival des 3 Continents à Nantes ainsi qu’à Paris Cinéma.

    Autres disciplines

    Pluridisciplinaire, la Saison s’intéressera à la gastronomie, au tourisme ou encore au sport. La région viticole du Cap et l’Afrique du Sud seront les invités d’honneur de la Foire internationale et gastronomique de Dijon.
    La coupe du monde junior des moins de 20 ans et le test match entre les Springboks et le XV de France raviront les amateurs de rugby, sport-passion tant en France qu’en Afrique du Sud.

    La relation forte que les deux pays entretiennent dans le domaine scientifique sera déclinée par de nombreux projets tout au long de la Saison. L’exposition du Muséum de Toulouse avec la présentation de Australopithecus Sediba témoignera de l’influence des découvertes sud-africaines sur notre vision de la préhistoire. L’Institut français des relations internationales (IFRI) et le South African Institute of International Affairs (SAIIA) s’emploieront à dresser un panorama de la situation politique et économique actuelle en Afrique du Sud. Sans compter la merveilleuse exposition à l’Observatoire de Paris pour le tricentenaire de Nicolas Louis de Lacaille, connu pour avoir dressé la première carte du ciel austral.

    Journée internationale Nelson Mandela

    Chaque année le monde célèbre le 18 juillet la Journée internationale Nelson Mandela. Cette initiative est née à l’occasion de son 90e anniversaire en 2008. Ayant lui-même consacré 67 années de sa vie au service de la justice, Nelson Mandela invitait chacun à consacrer ce jour-là 67 minutes de son temps à une action désintéressée au service de la communauté. Cet appel a été relayé par les Nations Unies dès novembre 2009 par une résolution faisant officiellement, du 18 juillet, la Journée internationale Nelson Mandela (résolution A/RES/64/13).

    La Saison souhaite donner un écho national à cette journée en invitant l’ensemble des Français à s’y associer.

    Contacts

    Agence Opus 64

    Valérie SAMUEL - Patricia GANGLOFF : 01 40 26 77 94 – p.gangloff@opus64.com

    Institut français

    Département communication & numérique

    Catherine BRIAT, directrice : catherine.briat@institutfrancais.com

    Elsa GUIGO, responsable adjointe : elsa.guigo@institutfrancais.com

    Flore BAUBION, attachée de presse : flore.baubion@institutfrancais.com

publie le 30/06/2014

haut de la page