Signature de l’accord de coopération avec la Small Enterprise Development Agency [en]

JPEG

Le 3 novembre 2016, l’Ambassade de France en Afrique du Sud a signé un accord de coopération avec la Small Development Agency, agence du Department of Small Business Development (DSBD), pour accélérer le développement du partenariat dans le domaine de l’incubation et le développement de start-up innovantes entre la France et l’Afrique du Sud.

La cérémonie de signature a eu lieu à Pretoria en présence de Mme Elisabeth Barbier, Ambassadrice de France en Afrique du Sud et de Mme Mandisa Tshikwatamba, Directrice Générale de SEDA.

JPEG

SEDA joue un rôle prépondérant dans le paysage sud-africain de l’entrepreneuriat. Agence publique du DSBD, cette structure cofinance une cinquantaine d’incubateurs technologiques à l’échelle nationale et anime le réseau des incubateurs d’Afrique australe Southern Africa Business and Technology Incubation Association (SABTIA).

JPEG

L’ambassade de France en Afrique du Sud et SEDA ont multiplié les points de contacts et les actions de coopération depuis 2015 : visite de SEDA en France en mars 2015 pour étudier le modèle des incubateurs français, participation de membres du réseau RETIS – réseau de l’innovation français- à la ’South Africa Business Incubation Conference 2015’ (SABIC) en mars devant 800 personnes, présentation des modèles français d’incubation à la réunion des directeurs des conseils d’administration de ces incubateurs. SEDA souhaite désormais aller plus loin dans la transformation de ses incubateurs en incubateurs d’entreprises innovantes. Les échanges répétés avec les représentants français en Afrique du Sud et la visite en France démontre le dynamisme de notre pays dans le développement des entreprises innovantes et incite désormais SEDA à se rapprocher de la France pour l’épauler dans cette transformation.

Cet accord de coopération prévoit la réalisation d’événements conjoints de mise en relation d’entreprises françaises avec des fournisseurs issus des programmes SEDA, la mise en place de programmes de soft landing, la mise en place d’échanges bilatéraux entre incubateurs français et incubateurs du portefeuille SEDA, l’aide à l’organisation de voyages d’études en France ou encore le soutien d’incubateurs franco sud-africains.
A ce titre, un premier projet d’investissement est étudié par SEDA : le French South African Tech Labs, incubateur porté par la société Methys, en partenariat avec les autres programmes d’incubation membres de la French Tech Cape Town. Cet incubateur vise la création de start-up sud-africaines avec l’accès aux compétences de la French Tech. Une quinzaine d’entreprises incubées est prévue, avec une représentativité démographique. Ce lieu sera également un des lieux phares de la French Tech Cape Town et disposera d’une forte visibilité en Afrique du Sud. Cet incubateur marque l’intérêt de SEDA pour l’implantation du savoir-faire français dans le soutien et le développement de start-up innovantes.

JPEG
JPEG
JPEG

publie le 07/11/2016

haut de la page