Syrie - Bombardements aériens (12 juin 2016)

Déclarations du porte-parole du Ministère des Affaires Étrangères et du Développement International (Paris, 13 juin 2016)

La France condamne avec fermeté les raids aériens menés le 12 juin sur les villes d’Idlib et de Maaret al-Nouman, qui ont tué plus de 20 civils dont plusieurs enfants.

La poursuite des bombardements par le régime et ses soutiens viole les engagements pris collectivement à Vienne le 17 mai pour restaurer la trêve.

Comme l’a indiqué M. Jean-Marc Ayrault à l’occasion de son déplacement au siège des Nations unies à New York, il y a urgence à mettre en oeuvre la cessation des hostilités, l’arrêt immédiat des bombardements contre les civils et l’accès humanitaire continu, sûr et sans entrave. Les négociations entre le régime et l’opposition doivent aussi reprendre afin de parvenir à une solution politique qui, sur la base de la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies, est seule de nature à mettre fin au conflit.

publie le 13/06/2016

haut de la page