Visite de l’Ambassadrice Elisabeth Barbier au projet de centrale de pointe d’Avon [en]

L’Ambassadrice de France en Afrique du Sud et au Lesotho S.E. Elisabeth Barbier a visité le site du projet de centrale de pointe d’Avon dans le Shakaskraal, au nord de Durban.

Elle était accompagnée de Sarah Doignon, directrice de l’Alliance Française de Durban.

Les centrales de pointe à cycle combiné d’Avon, d’une capacité escomptée de 685 MW, ainsi que celle de Dedisa à Port Elizabeth, de 335 MW, seront les premiers projets de grande envergure de l’Independent Power Project réalisés en Afrique du Sud. Ils s’inscrivent dans le cadre de la convention d’achat signée entre l’État sud africain et la compagnie publique d’électricité Eskom.

Ces deux projets de centrales vendront l’électricité produite à Eskom pendant 15 ans à compter de leur achèvement. L’accord du projet la centrale de pointe d’Avon a été conclu en 2013 et sa construction s’est amorcée en avril 2014.

La centrale pourra assurer l’offre d’électricité en période de pointe, en atteignant sa capacité de génération maximale en moins de 30 minutes.

L’exploitation commerciale de la centrale débutera en avril 2016, ajoutant au réseau national une puissance de 685 MW. La construction du projet mobilise 1500 personnes dont 25% sont recrutées localement, dans la municipalité de KwaDukuza.

En raison d’un équilibre très serré entre la demande d’énergie et l’offre du réseau électrique, le gouvernement sud-africain a mis en place l’Integrated Resource Plan 2010, un plan de développement qui doublera la puissance énergétique du pays de 44GW de nos jours à 80 GW à l’horizon 2030.

publie le 01/07/2015

haut de la page