Visite du Pr Barré-Sinoussi en Afrique du Sud [en]

La Professeur Françoise Barré-Sinoussi, chercheuse française en virologie et co-lauréate du prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte du rétrovirus responsable du sida en 1983, a effectué un déplacement en Afrique du Sud du 13 au 18 avril 2015.

Invitée à intégrer le comité scientifique consultatif du Centre du programme de recherche sur le sida en Afrique du Sud (CAPRISA), elle a rejoint des scientifiques de renommé mondiale le 14 avril 2015 à Durban pour discuter des dernières avancées en matière de recherche sur le VIH. A cette occasion, elle a été distinguée Docteur Honoris Causa par l’Université du KwaZulu-Natal, qui héberge le centre d’excellence CAPRISA.

Le 17 avril, Mme Barré-Sinoussi s’est rendue au musée Sci-Bono Discovery Centre de Johannesburga pour présenter à des écoliers une conférence sur l’importance du rôle des femmes dans le domaine de la recherche scientifique. Le même jour, elle a participé à un colloque sur l’état actuel et les perspectives de la recherche internationale sur la prévention et le traitement du VIH/SIDA, aux côtés des Prof Francois Venter de l’Université du Witswatersrand et Prof Lynn Morris de l’Institut National sud-africain sur les maladies transmissibles (NICD).

Avant son retour en France, elle a rencontré la ministre sud-africaine de la Science et de la Technologie, Naledi Pandor, à la Résidence Française de Pretoria.

Françoise Barré-Sinoussi, 61 ans, est professeur de classe exceptionnelle à l’Institut Pasteur et directrice de recherche Inserm de classe exceptionnelle. Elle dirige l’unité "Régulation des Infections Rétrovirales" à l’Institut Pasteur. Françoise Barré-Sinoussi a établi de nombreuses collaborations avec les pays les plus touchés par l’épidémie de VIH/sida, notamment à travers le Réseau International des Instituts Pasteur.

publie le 29/04/2015

haut de la page