Le CIRAD renforce sa présence en Afrique australe [en]

M. Michel Eddi, le PDG du CIRAD, a effectué une tournée en Afrique australe du 10 au 17 octobre dernier. Cette visite a été l’occasion de renforcer les liens entre le CIRAD et les organisations partenaires avec lesquelles il travaille dans la région. Il était accompagné par Jean Albergel, directeur du bureau conjoint IRD-CNRS-CIRAD en Afrique australe.

JPEG

Signature d’accords de partenariats

En Afrique du Sud, un accord-cadre de coopération avec l’Université de Stellenbosch couvrant notamment les domaines de l’horticulture et des productions animales, de la santé animale/ végétale et de la qualité des produits d’origine agricole. L’accord vise à accroître la mobilité des étudiants et chercheurs au niveau de l’Afrique sub-saharienne et l’Océan Indien, en particulier avec La Réunion.
Le CIRAD a par ailleurs officiellement intégré le centre GovInn basé à l’Université de Pretoria qui s’intéresse à l’innovation en matière de gouvernance et de développement. L’accord-cadre a été signé en présence de l’Ambassadrice en Afrique du Sud et au Lesotho, Madame Elisabeth Barbier - plus d’informations dans cet article.

Au Botswana, un accord-cadre de coopération a été signé avec le Centre de coordination de la recherche et du développement agricoles de l’Afrique australe (CCARDESA) dans une optique de renforcement des activités communes de recherche et de formation entre la SADC et l’Océan Indien, le CIRAD étant très présent à La Réunion.

Enfin, au Zimbabwe, cette visite a été l’occasion de renouveler l’accord cadre de la plate-forme de recherche « produire et conserver en partenariat » (RP-PCP) avec les Universités de Harare et Bulawayo sur la thématique de l’impact des aires protégées sur l’agriculture des régions périphériques et la promotion de modes de gestion durable.

Le Cirad consolide sa présence en Afrique australe
MoU signing between Cirad and Stellenbosch University, oct. 2015. From left to right : Michel Eddi, Cirad President, Louw Hoffman from Animal Science Faculty, Jacques Lançon, Cirad Director for Southern Africa and Leopoldt van Huyssteen, Chief

Présence du CIRAD en Afrique australe

En 2015, près de trente chercheurs ou doctorants sous contrat avec le CIRAD travaillent en Afrique orientale et australe. Six d’entre eux sont basés en permanence en Afrique du Sud, où le CIRAD est présent depuis 1995.

L’Afrique du Sud présente de grands enjeux de développement : réduction de la pauvreté, sécurité et sureté alimentaire, gestion durable des ressources naturelles et gestion de l’eau. Le CIRAD contribue, par le biais de ses recherches dans différents domaines (développement des sociétés rurales à la périphérie des grands parcs naturels, gouvernance des ressources naturelles et politiques publiques, santé animale, sciences agroalimentaires, virologie des plantes, mathématiques appliquées à l’étude des populations de ravageurs des cultures), au développement de ce pays. Les chercheurs sont répartis entre l’Université de Pretoria, l’Université de Stellenbosch et l’Université du Cap.

Réception à la Résidence de France

Pour célébrer la richesse des partenariats du Cirad en Afrique Australe, Madame l’Ambassadrice a invité Michel Eddi à la Résidence de France le 14 octobre 2015. Etaient notamment présents le Dr Ibrahim Assane Mayaki, Chef de la direction du Nouveau Partenariat pour le Développement de l’Afrique (NEPAD), Daan du Toit, Directeur général du Département Sciences et Technologies (DST) ainsi que le Professeur Patrice Ntumba, du Département de mathématiques et mathématiques appliquées de l’Université de Pretoria.

publie le 02/11/2015

haut de la page