L’Ambassadrice célébre le "Women’s Day"

Le mardi 7 juillet, l’Ambassadrice Élisabeth Barbier a invité à déjeuner à la Résidence de France une dizaine de jeunes femmes sud africaines afin de célébrer "Women’s Day". Le 9 août marque en effet la journée des femmes en Afrique du Sud, commémorant ainsi la grande marque du 9 août 1956 où plus de 20 000 femmes avaient manifesté à Pretoria contre le "pass" et les restrictions de circulation faites aux personnes de couleur. Cette marché, menée par les activistes Lilian Ngoyi et Helen Joseph, reste l’un des grands moments de la lutte contre l’apartheid. Les invitées au déjeuner, aux parcours individuels brillants et prometteurs, venaient de milieux très différents tels que la politique, les arts et la culture, le monde des affaires et la société civile.

Les participantes et l’Ambassadrice ont échangé sur la situation des femmes dans le monde et plus particulièrement en Afrique du Sud, évoquant les défis majeurs à l’égalité dans le pays : la violence domestique et sexuelle, les clichés de genre et les discriminations. Toutes se sont accordées pour faire de l’éducation l’outil principal de l’amélioration de la situation des filles et des femmes en Afrique du Sud : celle-ci leur offre en effet des opportunités et permet de prévenir la violence. Le rôle des médias a également été souligné, à la fois parce qu’ils peuvent contribuer à défaire les clichés de genre et à éduquer les plus jeunes.

publie le 04/08/2014

haut de la page