Agence Française de Développement [en]

JPEG

L’Agence Française de Développement est l’un des principaux bailleurs d’aide publique au développement

Présente en Afrique du Sud depuis 1994, l’AFD a engagé plus de 1,9 billion d’euros (ZAR 22 Billion) avec plus de 1,5 billion d’Euros (ZAR 25 billion) entre 2007 et 2015, classant la France parmi les plus importants pourvoyeurs d’aide publique au développement. L’agence de Johannesburg couvre également les activités de l’AFD en Angola, au Botswana, au Lesotho, au Malawi, en Namibie, en Zambie et au Zimbabwe.

L’AFD offre en Afrique du Sud une large palette d’outils financiers, adaptés à la diversité de ses partenaires et à leurs besoins : prêts souverains et non souverains, directs ou en intermédiation, à moyen ou à long terme, bonifiés ou à conditions de marché, en devises locale ou étrangère (EUR, USD), mécanismes de garantie (ARIZ), fonds d’expertises et de renforcement des capacités.

Outre ses financements, l’AFD met en place, sur fonds d’études et subventions, des coopérations techniques ou de recherche en s’appuyant sur de l’expertise française, institutionnelle ou privée. Celles-ci permettent de préparer au mieux les projets et/ou de transférer des connaissances.

Historiquement en faveur du rattrapage économique et social des populations défavorisées, la stratégie de l’AFD poursuit désormais trois principaux objectifs :

1- Soutenir un développement urbain intégré, durable et digne

Le développement municipal est au cœur historique des opérations de l’AFD, avec des engagements de plus de 500 millions d’euros pour le développement des infrastructures d’accès aux services essentiels au niveau municipal. L’Agence intervient également dans l’appui à la politique de logement accessible et social.

2- Promouvoir un environnement résilient en limitant les émissions de gaz à effet de serre

L’AFD soutient l’Afrique du Sud dans sa volonté d’accroître la part des énergies renouvelables dans la production énergétique du pays afin de réduire la pression exercée sur les combustibles fossiles et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Elle finance Eskom et soutient l’investissement du secteur privé via des lignes de crédit « vertes » à des banques publiques et commerciales.

3- Renforcer les capacités et soutenir la création d’emplois.

En Afrique du Sud, l’AFD développe des approches innovantes pour améliorer le niveau de qualification de la population, contribué à l’insertion et à la création d’emplois. Elle soutient en particulier des programmes de renforcement de capacités à destination des municipalités.

PROPARCO, filiale de l’AFD dédiée au financement du secteur privé, a fortement appuyé l’intermédiation bancaire et financière en Afrique du Sud afin de favoriser l’accès des petites et moyennes entreprises à des ressources long terme. Ainsi PROPARCO a investi près de 300 M€ en Afrique du Sud au cours des dix dernières années. PROPARCO soutient par ailleurs le secteur des énergies renouvelables depuis 2012.

Pour en savoir plus, visitez le site de l’AFD

Coordonnées
Addresse : 1st Floor, Block One, Ironwood House, Ballywoods Office Park, 29 Ballyclare Drive, Bryanston
Téléphone : +27 (0)11 540 7100

JPEG

publie le 05/08/2016

haut de la page